FANDOM


Le Zombie est l'ennemi de base des Resident Evil. C'est un être humain qui a été contaminé par le Virus-T ou le Virus-C.[1]

Il peut mordre, griffer, frapper ou encore vomir de l'acide. D'un appétit féroce et incapable de sentir la douleur, il est à même de résister à plusieurs coups de feu avant de tomber à terre.[1]

Description Modifier

Virologie Modifier

Le Virus-T de la Umbrella Corporation est une modification génétique sur le bactériophage de T qui attaque les organisations eucaryotes, s'étendant des plantes et insectes aux chiens et humains. Le virus voyage par la circulation sanguine, affectant les tissus oxygène-riches, tels que le cerveau et la musculature des vertébrés.

Après une période d'incubation de plusieurs jours, les symptômes physiques deviennent évidents. Des parties plus profondes du cerveau sont détruites pendant que le virus dissout les lobes frontaux, laissant le cerveau primaire (barbare) pour régir le comportement. Le virus endommage également l'hypothalamus et la pléthore résultante de neurotransmetteurs, d'enzymes, et d'hormones telles que la norépinéphrine et la dopamine, combinée avec les symptômes douloureux de l'infection, induit une fureur et une faim presque psychotique chez les victimes du Virus-T.

Le virus détruit également d'autres secteurs du système nerveux. Ces dommages combinés avec le dégagement des endorphines, détruisent par la suite les sens de la victime, en particulier le sens de la douleur.

Le virus infecte d'autres tissus oxygénés tels que les muscles et la peau. L'effet est horrible: la peau de la victime commence à se nécroser, se délabrant réellement tandis que les muscles se détériorent solidement jusqu'à ce que le patient ne puisse plus se déplacer ou difficilement. Ces symptômes, combinés avec les dommages du cerveau, créent un véritable « mort-vivant», de plus le virus est transmis aussi bien par des fluides de corps tels que la salive et le sang.

Les victimes succombent finalement à la maladie pendant que le virus détruit lentement tout les tissus restant du corps. Le processus complet peut prendre plusieurs semaines, cependant la victime sera morte cérébralement seulement quelques jours après la contamination. Sans traitement prompt, l'euthanasie est le seul recours.

Mutations Modifier

L'un des symptômes les plus patents du virus est la nécroses de l'épiderme et du derme, toutefois, les fibres musculaires se retrouvent renforcées, ce qui confère aux zombies un avantage physique certain sur leurs victimes, et cela en dépit de leurs faibles aptitudes motrices.[2]

En outre, des dérèglements au niveau de l’hypothalamus entraînent une surproduction d'hormones de croissance, ainsi, certains spécimens contaminés peuvent atteindre et dépasser les 2 mètres.[3]

Les transformations sus-citées nécessitent une consommation accrue et constante en protéines pour compenser un besoin élevé en calories. C'est pourquoi les zombies se nourrissent sans cesse. Leur estomac se renforce et produit énormément de sucs gastriques pour assimiler la viande. Parfois, ces acides peuvent remonter par l'œsophage, l'ont dit alors que le zombie « vomit ». Quelques fois, l'action peut être déclenchée sur commande pour blesser une cible hors de portée.[4]

Rencontres Modifier

Resident Evil Zero Modifier

Les Zombies sont d'anciens employés d'Umbrella Corporation. Libéré par le Dr. James Marcus, le Virus T a permis de contaminer le Centre de Formation. De plus, les Sangsues qui ont attaqué l'Ecliptic Express le 23 Juillet 1998 ont transmis le Virus-T aux passagers du train.

Resident Evil Modifier

Les Zombies sont également des chercheurs et des gardes d'Umbrella. Après avoir été tués, les Zombies peuvent ressusciter sous une autre forme : celle du Crimson Head (sur Rebirth seulement). Cela est dû a une amélioration supposée du Virus-T.

Resident Evil: Code Veronica Modifier

Dans cet opus, en voyant leur tenues, on devine que les Zombies étaient sans doute à l'origine des gardes , des chercheurs, et des ouvriers qui travaillaient pour la famille Ashford, ainsi que leur prisonniers (comme le père de Steve Burnside) qui se trouvaient dans les installations dirigés par les Ashford sur l'ile de Rockfort et leur base en Antarctique. Des expériences sur le Virus T étaient menés dans ces lieux, et le Virus avait fini par se répandre accidentellement sur l’île (provoqué par un bombardement causé par H.C.F, plus tard elle enverra d'ailleurs ses membres sur l’île et certains d'entre-eux deviendront des Zombies, reconnaissables par leur tenue noire et leur lunettes de vision nocturne) et la base polaire des Ashford, infectant leur occupants.

Resident Evil 6 Modifier

Les Zombies de cet opus sont infectés par le Virus-C ce qui leur permet une meilleure intelligence comme se servir d'armes par exemple, certainement pour tuer plus facilement leur victimes avant de les dévorer plutôt que de les agripper et les mordre. Les victimes du Virus vues dans cet épisode sont tous des habitants issues de villes différentes, comme ceux de Tall Oaks en Amérique, d'une cité européenne non-nommée en Edonie, de ceux de Tatchi et Wayip dans la région chinoise de Lanshiang.

Galerie Modifier

Artworks Modifier

Divers Modifier

Apparitions Modifier

Sources Modifier

  1. 1,0 et 1,1 Resident Evil Survivor, document : « Dossier Top Secret d'Umbrella »
  2. KAITAISHINSHO, p.54
  3. Inside of BIO-HAZARD, p.39
  4. BIOHAZARD 2 Official Guide Book, p.37
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .